Réduire les pertes alimentaires

 

Les pertes alimentaires consommables des industries agroalimentaires, du secteur du commerce et de la distribution ou encore de la restauration collective et commerciale sont estimées chaque année, en France, à 2 830 000 tonnes*. 

C'est un gaspillage majeur de ressources mais aussi un gaspillage économique réel à l'échelle du pays et pour chacun des acteurs concernés.

* Rapport du député Guillaume Garot

La réduction des pertes alimentaires peut constituer un élément de compétitivité fort pour les entreprises.

Elles réduisent le coût complet de leurs déchets en diminuant les pertes, mais également parce qu'en améliorant leurs pratiques, elles peuvent faire évoluer la qualité de leurs produits à prix constant grâce aux économies réalisées. Elles peuvent également, de façon plus générale, gagner en image, vis-à-vis de leurs clients et fournisseurs, mais aussi de leurs partenaires et riverains.

COMMENT AGIR ?

Avant la mise en place de tout plan d’actions, il est essentiel de :

> réaliser le diagnostic du gaspillage pour en connaître les causes et le coût réel (le coût des matières jetées est bien supérieur au coût de gestion des déchets),

> identifier une personne capable de mobiliser tous les acteurs pouvant contribuer à la mise en place des actions dans l’entreprise.

QUELLES ACTIONS MENER ?

Un large éventail de solutions issues de retours d’expérience existant, il faudra choisir les actions les plus adaptées  pour répondre aux enjeux identifiés lors du diagnostic et réduire ainsi le gaspillage et les pertes financières associées.

Consulter les fiches pratiques

 « Aider les commerçants et distributeurs à réduire le gaspillage alimentaire de leurs clients » (PDF - 107 Ko)

 « Aider les établissements de restauration commerciale à réduire le gaspillage alimentaire » (PDF - 123 Ko)

 « Aider les établissements de restauration collective à réduire le gaspillage alimentaire » (PDF - 90 Ko)