Connaître le vrai coût des déchets

Des coûts que vous ne connaissez pas 

Votre facture de gestion des déchets représente moins de 7 % du coût complet de vos déchets.  (Source : étude ADEME « 10 €ntreprises témoins calculent le coût complet de leurs déchets »)

Selon une enquête récente auprès des PME, la moitié d'entre elles ne connaît ni le tonnage, ni le coût de gestion de ses déchets. 9 sur 10 ignorent le coût complet de leurs déchets. Difficile alors de lancer des actions pour les réduire ou mieux les gérer quand on ne dispose pas des enjeux économiques associés.
Ceci est d'autant plus vrai que le coût complet des déchets ne se limite pas à la seule facture de gestion (facture des prestataires).

Le coût complet des déchets c'est : 

> votre facture de gestion externe ; 
mais aussi :
> « des coûts de production » : achats des matières et consommables dont proviennent vos déchets, énergie et main d'oeuvre dépensées à les transformer ;
> « des coûts de gestion interne » : les charges de manutention et de stockage interne de ces déchets.

Connaître le coût complet des déchets, un levier d'action :

Grâce à une nouvelle méthode de comptabilité, 10 entreprises témoins, industrielles, ont calculé le coût complet de leurs déchets. À chaque étape de leur process, elles ont réparti tous leurs coûts de production entre les produits et les déchets. Ces entreprises témoins ont constaté que :
> le coût principal des déchets se situe avant la benne : c'est le coût de production des déchets ;
> l'éventuelle recette liée au recyclage est 5 à 10 fois inférieure au coût de production des déchets et même pour les métaux ou le papier, le déchet n'a pas de valeur ajoutée ;
> les déchets représentent de 20 à 40 % du coût de production total (produit + déchet) de certains process ;
> les étapes du process sur lesquelles elles doivent agir en priorité pour réduire leurs pertes ne sont souvent pas celles qu'elles croyaient.

La méthode utilisée est la méthode MFCA (Material flow cost accouting). Cette nouvelle méthode de comptabilité analytique, définie dans la norme ISO 14051, permet d'identifier et de quantifier les coûts des pertes matières (matières achetées non intégrées dans le produit final) et de leur transformation dans l'entreprise (énergie, main d'œuvre), données généralement « noyées » dans le coût de revient des produits.

EN BREF

Les déchets vous coûtent plus chers que vous ne le pensez.
Connaître le coût complet des déchets, c'est identifier des sources d'économies et de rentabilité pour l'entreprise.