Agir dans ses services

POURQUOI ?

Pour entrainer l'adhésion des différents acteurs du territoire à la réduction des déchets, il est essentiel que vous soyez exemplaire en la matière et à cette fin que vous mettiez en œuvre des plans d'actions significatifs au sein de vos propres services et des établissements dont vous avez la responsabilité.

COMMENT ?

Deux axes d'action privilégiés :
> dans vos propres services en identifiant vos gisements de déchets (bureaux, cantines, espaces verts...), en formant et mobilisant vos agents, en prenant des mesures concrètes pour réduire la production des déchets (impression recto-verso, compostage des biodéchets, usage de vaisselle réutilisable...), en améliorant le tri des déchets non évités...
> dans vos domaines de compétence et d'intervention : crèches, écoles, maisons de retraite, sites touristiques... Vous pouvez impulser des démarches de prévention et de gestion des déchets dès l'amont d'un projet. Dans le cahier des charges de la construction d'un bâtiment, vous pouvez par exemple, rédiger des clauses relatives à l'utilisation de matériaux et procédés plus respectueux de l'environnement, ou préconisant la réduction de certains déchets (actions sur les conditionnements de certains matériaux) ou une meilleure gestion des déchets produits pendant le chantier.

EN BREF

Pour mobiliser l'ensemble des acteurs de votre territoire à la réduction des déchets, donner l'exemple est une des clés de succès.

L'EPARC, établissement de restauration scolaire créé par la ville d'Angers, a signé une convention avec la Banque alimentaire du Maine-et-Loire : produits laitiers non ouverts, fruits et gâteaux emballés non consommés sont collectés à la fin des repas dans 13 écoles et redistribués. Lutte contre le gaspillage alimentaire et solidarité sont les objectifs de cette coopération. En moyenne, entre 4 et 8 tonnes d'aliments sont dorénavant valorisés chaque année par établissement, soit une économie annuelle de 10 000 à 20 000 € sur l'achat des denrées pour la Banque alimentaire.

À l'occasion de la construction de son nouveau bâtiment, le SICTOM de la Région de Morestel a créé un « Atelier Récup' » ayant notamment pour objectifs d'aménager les nouveaux locaux avec du mobilier de seconde main et de sensibiliser les visiteurs du syndicat à moins jeter. Ainsi, la totalité des meubles de bureaux manquants a été achetée chez Emmaüs. L'ensemble des actions menées dans le cadre de cet atelier a déjà permis d'éviter 2 tonnes de déchets et de diviser le budget prévisionnel d'ameublement
par 5
.

La Communauté Urbaine de Strasbourg a souhaité initier une démarche d'exemplarité en matière de prévention des déchets auprès des agents, des services et des communes membres. Des plans d'actions élaborés en concertation avec les agents ont permis à ces derniers de réduire leurs déchets sur le lieu de travail en adoptant une nouvelle action chaque mois. Un accompagnement a été proposé aux services volontaires via notamment l'organisation de stages de compostage. Enfin un réseau visant à améliorer l'échange de bonnes pratiques a été développé entre 12 communes membres avec notamment la tenue de réunions régulières et la création d'un portail internet de partage de documents.